LAVOIR de 1842

 

Datant de 1842, l'atmosphère y est à la fois paisible et lumineuse grâce à une belle série de quatre arcatures par où le soleil vient caresser la source de la Tille. Cette source a donné son nom au village : étymologiquement, Salives vient soit de Aquas Salivas "eaux jaillissantes", soit de Sacriba "source sacrée". Autrefois, on venait y implorer une guérison, ou prier pour demander l'arrivée de la pluie. Le village a voulu rappeler la vocation sacrée de la source en faisant appel à un artiste contemporain, John Armleder : ses cabochons de pierres brillantes, éclairées par un jeu de lumière, en soulignent le caractère merveilleux.

Zone de Texte: ALIVES
Zone de Texte: S