Croix de Rogations

 

Les symboles de la Passion
      Sur la croix sont fixés les instruments de la Passion, illustrant le récit des Evangiles et invitant, comme les chemins de Croix, à vivre le temps du sacrifice.

      - Le coq du reniement de Pierre (Luc 22, 61) :
"Avant que le coq ne chante aujourd'hui, tu m'auras renié trois fois".
      - La main du garde du grand prêtre qui gifla Jésus (Jean 18, 22).
      - La couronne d'épines (Matthieu 27, 29).
      - Le fouet de la flagellation (Jean 19, 1).
      - Le roseau (Matthieu 27, 29).
      - L'écriteau -
titulus - de la condamnation (Jean 18, 20), avec l'inscription : "Jésus le Nazaréen, le roi des Juifs".
      - La hache, les clous, les tenailles, le marteau (Jean 19, 17) :
"Ils prirent donc Jésus qui, portant lui même sa croix, sortit de la ville pour aller au lieu dit du Crâne, en hébreu Golgotha, où ils le crucifièrent".
      - L'éponge imbibée de vinaigre, fixée à une branche d'hysope (Jean 19, 29).
      - Le cœur percé de la lance (Jean 19, 34).
      - Le calice de l'agonie (Matthieu 26, 39).
      - L'échelle de la descente de croix (Jean 19, 17).
      - La lune et le soleil de l'éclipse au moment de la mort (Matthieu 27, 45).

Parmi les instruments de la Passion, on trouve parfois une lanterne, les dés à jouer avec lesquels la tunique de Jésus fut tirée au sort entre les soldats et les 30 pièces d'argent, prix de la trahison de Judas : ils ne sont pas ici représentés.

 

Le sacré : les croix

 

Les croix sont essentiellement de tradition chrétienne. Les croix des calvaires qui commémorent la Passion du Christ étaient en bois, mais ont été remplacées par du fer depuis le 19e siècle, matériau plus pérenne permettant une grande finesse d’exécution, ou par de la fonte ornée de sculptures, ou encore du béton.

Mais la pierre est le matériau de prédilection pour l’édification de l’emblème intemporel qui est la croix, et pour la réalisation du support, du socle, qui la met en scène.

D’autres croix étaient édifiées en commémoration d’évènements liturgiques rythmant la vie d’une communauté, les missions pastorales, les jubilés.

Durant les 3 jours précédant l’ascension, des processions se rendaient jusqu’aux croix de rogation pour attirer les bénédictions divines sur les récoltes et les animaux. La croix de Rogation (les rogations étant les trois jours précédant la fête de l’ascension : le premier consacré aux foins, le second à la moisson, le troisième aux vendanges.

Zone de Texte: ALIVES
Zone de Texte: S