REMPARTS

 

 

Les remparts d’une longueur de 1,4 km, les remparts rénovés depuis 1999 ceinturent la commune.

Une promenade balisée permet d’admirer les tours qui ponctuent ces murs de fortifications qui datent du XIIIe siècle et furent remaniés deux siècles plus tard. Le XIIIe siècle fut vraiment l’âge d’or de Salives lorsque son seigneur, le Duc Hugues IV, en comprit l’importance stratégique : par sa position, le village commandait la haute vallée de la Tille, assurant la surveillance du vaste plateau allant d’Echalot à Fraignot, aux portes des puissants seigneurs de Grancey.

Autour du donjon, le seigneur de Salives fit fortifier le bourg, créa une prévôté et une châtellenie (transférée à Saulx-le-Duc par la suite).

Officiers et commerçants attirés par la présence du château, contribuèrent à la prospérité du village.

Deux siècles plus tard, en 1437, les habitants de Salives adressent pourtant une supplique à Philippe le Bon afin que leurs charges soient diminuées : les paysans régulièrement ponctionnés par les soldats ne peuvent plus travailler…

Le Duc Philippe entend la supplique des Sacribains et réduira leurs charges ; et de leur côté, pour éviter les raids, les habitants consolident les fortifications de leur bourg…

Zone de Texte: SUITE
Zone de Texte: ALIVES
Zone de Texte: S